Les constructeurs d’infrastructures pour une protection climatique efficace

Blog  > Les constructeurs d’infrastructures pour une protection climatique efficace

Les constructeurs suisses d’infrastructures apportent une contribution importante à la protection des ressources naturelles et du climat. Ils estiment toutefois que la révision totale de la loi sur le CO2 n’est pas la bonne voie. Elle n’apporte pas assez au climat et coûte trop cher à l’économie.

« Une protection efficace du climat et le développement durable sont plus importants que jamais », a souligné Christian Wasserfallen, conseiller national et président d’Infra Suisse. « La nouvelle loi sur le CO2 n’est toutefois pas la bonne voie. » A travers un fonds pour le climat, la Confédération veut redistribuer 1,2 milliard de francs par an. Ce n’est ni efficace, ni efficient, mais très cher, a reproché Christian Wasserfallen.

De plus, la loi affaiblit le financement du fonds pour les routes nationales et le trafic d’agglomération (FORTA). A l’avenir, les recettes des amendes aux importateurs automobiles vont aller pour moitié dans le fonds pour le climat, au détriment du FORTA. En 2017, une nette majorité de la population suisse avait voté pour le FORTA, afin d’assurer une mobilité efficace entre les différentes parties du pays ainsi que dans les agglomérations. « A peine trois ans plus tard, le Parlement souhaite contourner la décision populaire. Cela ne se fait pas ! », constate Christian Wasserfallen.

Pour des infrastructures durables

Une conception et une construction adéquates des infrastructures permettent aux maîtres d’ouvrage et aux entreprises d’apporter une contribution importante à la protection du climat et de l’environnement. Un potentiel considérable réside par exemple dans les matériaux recyclés comme le béton et les revêtements bitumineux. Avec la nouvelle loi sur les marchés publics, nous avons, depuis le début de cette année, une base légale au niveau fédéral pour une meilleure protection de l’environnement et une plus grande durabilité, dans le cadre de l’achat d’infrastructures. Les cantons adaptent leurs législations en conséquence. Les services d’achat publics ont ainsi un mandat clair pour donner une vraie chance aux offres durables et de meilleure qualité, par rapport aux offres à bon marché. Cela stimule les innovations dans la construction d’infrastructures et favorise une économie durable.

Infra Suisse s’engage pour le Standard Construction durable Suisse (SNBS) pour une évaluation unifiée et globale de la durabilité dans le cadre de l’achat d’infrastructures. Par ailleurs, avec InfraEco, l’association met à disposition des entreprises de construction, des concepteurs et des maîtres d’ouvrage un outil gratuit pour identifier rapidement et simplement les risques potentiels pour l’environnement de projets de construction.

Renseignements

Matthias Forster
Directeur
058 360 77 70
078 753 39 53
[javascript protected email address]

Thèmes liés

InfraEco

L’appli InfraEco permet d’identifier assez tôt les risques pour l’environnement liés à des projets de construction. Elle contribue ainsi...

En savoir plus

Durabilité

La durabilité est également importante dans la construction d’infrastructures. Infra Suisse s’engage activement pour la durabilité dans le secteur...

En savoir plus

Le FORTA se concrétise

jeu 26.4.18 - D’ici 2030, le Conseil fédéral veut investir quelque 13 milliards de francs dans les routes nationales. Pour les constructeurs...

En savoir plus