Salvador Sobral

Publications > Chroniques > Salvador Sobral

Salvador Sobral ? Jamais entendu parler. C’est du moins ce que je croyais. Et c’est probablement aussi votre cas. Mais nous nous trompons tous les deux : nous avons tous certainement lu ou entendu le nom de Salvador Sobral. Le 13 mai dernier, ce Portugais a en effet remporté le Concours Eurovision de la Chanson à Kiev, un événement qui ne m’intéresse absolument pas. Mais ce n’est de loin pas le cas de tout le monde.

Selon les chiffres officiels, 180 millions de téléspectateurs ont suivi le spectacle. Une année auparavant, ils étaient quelques millions de plus, mais ce chiffre reste impressionnant. Depuis sa première édition en 1956, ce concours jouit d’une popularité toujours aussi élevée. La qualité de la musique elle-même ne devrait pas, à mon sens, être la raison principale de cet engouement. En effet, hormis ABBA et Céline Dion, aucun autre lauréat n’est devenu une célébrité mondiale. C’est plutôt la compétition entre les différents pays qui fait vibrer les masses.

Un concours d’une toute autre nature connaîtra sa prochaine édition cet automne : le Championnat suisse des constructeurs de routes. Du 21 au 23 septembre, les éliminatoires auront lieu à Sursee. 32 constructeurs de routes, tous en passe de terminer leur apprentissage ou l’ayant récemment terminé, s’affronteront par équipes de deux. Les meilleures équipes se qualifieront pour les championnats suisses, qui se tiendront en 2018 à Berne.

Contrairement au Concours Eurovision de la Chanson, le Championnat des constructeurs de routes a également quelque chose à vous offrir. Il présente tous les avantages du concours musical européen – sans ses inconvénients : le concours ne doit pas être suivi à la télévision, mais peut être vécu en direct. Les meilleurs constructeurs de routes s’affronteront – ambiance garantie ! Et les festivités du 50ème anniversaire de l’école professionnelle des constructeurs de voies de communication offriront également un programme cadre étoffé. L’entrée est libre et de nombreuses distractions seront proposées pour petits et grands. De plus, Sursee est nettement plus accessible que les grandes villes européennes. Avec des équipes de toute la Suisse, dont quatre de Suisse romande, une saine mesure de patriotisme régional sera également assurée. Tous veulent gagner, et la motivation est immense. Mais personne ne vise une célébrité mondiale. L’important est de montrer son savoir-faire et, surtout, sa fierté de faire ce métier. Alors que le Concours Eurovision de la Chanson avec tout son cérémonial a lieu chaque année, les Championnats des constructeurs de routes se distinguent encore par leur caractère exceptionnel : l’édition 2018 de ce championnat sera tout juste la deuxième.

« Amar pelos dois », la chanson lauréate de Salvador Sobral, est certainement très belle. Mais, comme chacun le sait, la beauté est une notion très subjective. En revanche, des professionnels fiers de leur métier et qui le montrent sont à coup sûr le meilleur moyen de promouvoir la relève. Contribuez à la fierté des concurrents et de notre métier en venant les encourager lors des éliminatoires des constructeurs des routes à Sursee !

www.constructeur-de-routes.ch/championnat