Changer de pneus dans la neige

Publications > Chroniques > Changer de pneus dans la neige

C’est un courriel surprenant que j’ai reçu mi-septembre de la part de mon garagiste. Alors que l’été jouait les prolongations, il m’informait d’une action spéciale: si je mets mes pneus neige d’ici mi-octobre, je bénéficie d’un check-up d’hiver gratuit. Neige? Hiver? Mais nous ne sommes qu’en septembre! Et je m’apprêtais à repousser, comme d’habitude, le changement de pneus jusqu’aux premières giboulées en me disant que j’ai encore bien assez de temps avant l’hiver…

La numérisation dans la construction est encore de la musique d’avenir. C’est du moins ce que beaucoup pensent. Les débats sur le BIM (Building Information Modelling) sont au mieux intéressants, mais s’apparentent davantage à des digressions théoriques qu’à des mesures concrètes. De l’avis général, la numérisation dans la construction viendra un jour. Mais pas de sitôt…

Début septembre, peu avant que mon garagiste lance son action, le Conseil fédéral a publié sa stratégie «Suisse numérique». Il précise que la Confédération et toutes les entreprises proches de la Confédération déclareront obligatoire la méthode BIM dès 2021 pour l’immobilier et dès 2025 pour la construction d’infrastructures.

Encore trois hivers et le BIM fera donc partie de la norme pour la Confédération, le plus important mandant pour les constructeurs suisses d’infrastructures. Pour bon nombre d’entreprises de notre secteur, c’est probablement comme évoquer la neige en plein mois de juillet. Infra Suisse, en revanche, est déjà en train de concevoir l’avenir numérique dans le cadre de «Bâtir digital Suisse». Attendre qu’une autorité ou un maître d’ouvrage impose les normes serait une erreur. Les entreprises de construction n’interviennent, certes, que durant une courte période, en comparaison de la durée de vie totale d’un ouvrage. Malgré cela, la phase de réalisation revêt une importance particulière. Car c’est là que les plans sont traduits en éléments concrets. Et Infra Suisse a reconnu très tôt que ces intérêts doivent être défendus.

Cette année, ma voiture sera parée assez tôt pour affronter l’hiver: j’ai effectivement déjà fixé un rendez-vous avec mon garagiste. Reste à espérer que la neige tombe vraiment, cet hiver.

Thèmes liés

Un travail collaboratif dans un environnement numérique

mar 6.2.18 - Pour vivre avec son temps, il est devenu primordial pour le domaine des infrastructures de s’adapter aux évolutions des...

En savoir plus

La numérisation

La numérisation vise à créer, pour les entreprises de construction, les conditions préalables pour la disponibilité et la mise...

En savoir plus